Les deux entités de Nouvelle-Aquitaine ont accueilli cet événement qui a réuni les huit partenaires du projet Interreg Sudoe Eguralt d’Espagne et du Portugal.

Le projet Interreg Sudoe EGURALT a tenu son quatrième comité de direction les 15 et 16 juin dans les locaux de Bordeaux Sciences Agro. Accueillis par Xylofutur et l’ENSAP Bordeaux, les partenaires français, espagnols et portugais du projet Interreg Sudoe Eguralt se sont réunis mercredi toute la journée pour discuter de l’avancement du projet, tandis que le jeudi 16, ils se sont rendus à l’Institut technologique FCBA et sur le chantier du Campus François d’Assise pour des visites d’étude.

Ainsi, le mercredi 15, les partenaires ont discuté des derniers développements et des actions menées par le consortium, puis les réunions techniques des trois groupes de travail du projet se sont tenues, durant lesquelles les travaux réalisés au cours du semestre ont été expliqués en détail.

Parmi les dernières avancées d’Eguralt, il convient de souligner les résultats de la publication du guide sur l’état des lieux de la construction en bois de grande hauteur dans la région Sudoe. Les différentes expériences et le développement des nouveaux processus et technologies avancent également de manière significative. Enfin les activités de capitalisation  et de sensibilisation sont en cours.

Quant aux expériences, les avancées de l’expérimentation dans le développement du logement public, présentées par Maitane Zazu (Nasuvinsa) et Oskar Azkarate (Baskegur), et les expériences dans les processus de pré-industrialisation avec des panneaux de béton CLT avec des espèces locales, par Carlos Albino de SerQ, ont été expliquées. Trois pilotes ont également été partagés : “Bois lamellé collé à partir de feuillus locaux” (Claudio Ferreira et Carlos Martins de SerQ et Gonzalo Moltini de Cesefor), “Masse thermique passive ou semi-active dans les enveloppes de bâtiments à ossature bois” (Denis Bruneau, ENSAP Bordeaux) et “Solutions pour améliorer la durabilité contre les termites souterrains dans les panneaux CLT” (Manuel Touza, Xera).

En ce qui concerne la diffusion et la capitalisation des connaissances et la sensibilisation, Régis Le Normand -ENSAP Bordeaux- a présenté l’état d’avancement du développement d’un module de formation sur la construction bois de moyenne hauteur, Apolline Oswald a expliqué le développement du réseau des professionnels impliqués dans la construction bois de grande hauteur ainsi que la collaboration avec les projets européens sur la construction bois de moyenne hauteur et Manuel Touza -Xera- a conclu en proposant une campagne de sensibilisation pour ce type de construction.

Visites d’étude

Les partenaires du projet Interreg Sudoe Eguralt ont profité du déplacement à Bordeaux pour effectuer trois visites d’étude au cours desquelles ils ont pu découvrir les différents processus de la construction en bois. Ainsi, le mercredi 15, ils ont visité les installations de l’ENSAP Bordeaux, tandis que le jeudi 16, ils ont visité l’Institut technologique FCBA et le chantier du Campus François d’Assise.